lundi 15 octobre 2012

Procès des tournantes à Créteil

Comme un peu partout en France “Osez le féminisme” se mobilise à Grenoble pour dénoncer « le verdict scandaleux » du procès des viols collectifs rendu la semaine dernière par les assises du Val-de-Marne à Créteil et appelle à « un rassemblement de tous les hommes et toutes les femmes indignés » devant la préfecture de l’Isère demain, mardi 16 octobre, à partir de 18h30.

« François Hollande doit ouvrir un débat national »


« Le parquet a fait appel et c’est une bonne chose, dit Alexia Madelon, d' "Osez le féminisme-38”. Mais cela ne calme pas notre ras-le-bol : ce procès (dix hommes ont été acquittés et quatre autres condamnés à des peines allant de trois ans avec sursis à un an de prison ferme, ndlr) est malheureusement à l’image du traitement judiciaire habituel des violences faites aux femmes, et notamment des violences sexuelles. » « C’est inacceptable, poursuit-elle. C’est comme si on disait au violeur qu’il peut violer. Mais aussi à la victime qu’elle peut laisser tomber parce que porter plainte ne sert finalement à rien puisque les criminels ne sont pas condamnés comme des criminels… ».

Mais la manifestation prévue ce mardi veut aller plus loin que la “simple” expression d’une colère. « Nous souhaitons que François Hollande ouvre un débat national sur les violences faites aux femmes, insiste Alexia Madelon. Nous réclamons une éducation aux égalités entre hommes et femmes dès la maternelle, une formation de tous les professionnels qui reçoivent la parole de ces femmes (policiers, juges, avocats…) mais également un meilleur accompagnement des victimes. Car ce qui se passe aujourd’hui est intolérable ».

Gwendoline BEZIAU
in le Dauphiné Libéré en ligne - 15/10/2012

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Commentaires modérés selon les obligations légales en vigueur