dimanche 24 février 2013

Brévouilles locales et giboulées


Le Daubé daube sur le dos du contribuable
Pour la période 2009-2011, le montant moyen annuel des aides directes de l'Etat accordées à ce sac à pub médiocre et monopolistique s'est élevé à 4.464.330 €, soit 5 cts d' euro par exemplaire difusé !!!  Non seulement le Daubé fait une soupe de mauvaise qualité qui sent très fort l'intox, mais nous la payons cher.
Cliquez pour agrandir

AUTOROUTE A51 : Corinne Bernard, Conseillère Régionale EELV à Mens, à écrit au Ministre des Transports. Elle propose de sages solutions pour en finir avec ce Grand Projet Inutile. Bonne idée, le scandale a assez duré...

André VALLINI, le Grand Promoteur inutile Dans la même veine, l'excellent dossier consacré à cet élu socialisse isérois particulièrement nuisible à l'environnement (projet de Center-Parcs à Roybon, tunnel routier sous la Bastille à Grenoble, A51 dans le Trièves, soutien actif à l'Ayraultport de NDDL, etc) paru dans Le Postillon n°18 en décembre 2012 est lisible en ligne ICI. Enjoy !

Visite de Jean-Marc AYRAULT à Grenoble A l'occasion de la venue du Premier sinistre le 8 février, une vingtaine (!) d'opposants courageux au projet d'Ayraultport ont essayé de se rapprocher pacifiquement de la maison communale, où ce monsieur était venu plaider pour une "réforme structurelle de la santé". Ils ont été promptement ceinturés à bonne distance par un déploiement disproportionné de forces de l'ordre. Tandis que la criminalisation de l'action syndicale continue de monter,  qu'il faut batailler ferme pour arracher l'amnistie de tous les syndicalistes condamnés sous Sarkozy, non seulement le gouvernement se couche devant le patronat, mais à présent, les exemples pullulent, il cogne et énuclée ceux qui contestent et entends bien continuer (cf le projet de loi d'amnistie sociale au rabais qui en l'état ne s'applique pas aux gens solidaires en acte des sans-papiers, ni à ceux qui refusent de se laisser ficher génétiquement, ni aux faucheurs d'OGM, ni aux anti-pub, ni aux Zadistes, ni... ni) . Comme sous Sarko 1er, on peut continuer de s'inquiéter pour le droit constitutionnel de manifester dans la rue. Récit ici.

CHU en crise
Les médecins urgentistes du CHU de Grenoble menacent de démissionner. Ils dénoncent le manque de personnels et de lits d’accueil, les délais d’attente élevés, une « maltraitance institutionnelle organisée », un « manque flagrant de moyens ». Le bras de fer avec la direction du CHU est engagé. (DL, 31/01) Transmis au premier ministre


Parents d'élèves de MOUNIER : le recteur s'acharne
Le recteur de l'académie de Grenoble mis en place sous Sarkozy ne désarme pas, la teigne ! Il traîne devant le Tribunal Correctionnel de Grenoble deux parents d'élèves FCPE du Collectif Mounier, Alain Minault et Marc Garnier,  pour avoir "tracé des inscriptions" sur le parvis du rectorat lors d'un rassemblement le 4 Juin 2012. 
Le Collectif Mounier appelle à un rassemblement pacifique et festif devant le tribunal, place Firmin Gautier, mardi 26 Février 2013 dès 8h30.
Mesdames et messieurs les élus locaux qui représentez les citoyens, joignez vous à vos électeurs !
Soutenez-les aussi en signant la pétition en ligne accessible ici.

Pour rappel, le T.A a annulé les décisions de Jean-Jack Queyranne, l'actuel président 'socialiste' de la Région Rhône-Alpes. Mais le recteur n'est toujours pas revenu sur la sectorisation. La décision de justice n'est toujours pas appliquée...

Jeudi veggie :)
Le psychodrame sur les lasagnes farcies à la barbaque de cheval a fait du bruit, mais finalement, aucune victime, c'est déjà ça. Une fois le buzz médiatique retombé, on a peine à croire qu'en l'absence de moyens de contrôles sévères et de réglementation européenne, les industriels de la bidoche modifieront gentiment d'eux-même leurs pratiques. Les projos ont focalisé sur l'objet du délit, i.e la production et le circuit spéculatif compliqué du "minerai" de viande (appellation non contrôlée). Ce qui aura au moins permis de comprendre à une échelle de masse que cette filière s'apparente en fait à une industrie d'extraction.

Les consommateurs n'ont plus qu'à prier pour que le prochain prion mutant échappé d'un abattoir moldave épargne leur assiette. Ou bien à modifier un petit peu leurs habitudes alimentaires. Il serait immédiatement positif pour tous, pour la santé publique comme pour l'agriculture raisonnée, de remplacer par exemple le jeudi-ravioli par un jeudi-veggie, ( un jour végétarien hebdomadaire) Dans beaucoup d'établissements publics cette pratique est entrée dans les moeurs et elle est acceptée par nos petits sans soucis. Allez les carnivores, essayons-tous ensemble, ça attendrira au moins les cours de la viande...






0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Commentaires modérés selon les obligations légales en vigueur