mercredi 25 mars 2015

Un hébergement c'est un droit ! Mobilisation à Grenoble le 27 mars

UN HÉBERGEMENT C’EST UN DROIT
Rassemblement Vendredi 27 mars 2015 à 17H30 rue Félix-Poulat à Grenoble et marche jusqu’à la Préfecture de l'Isère.

A l'appel du CISEM (Coordination iséroise de solidarité avec les étrangers migrants, qui regroupe 15 organisations), du Réseau ALERTE qui regroupe 70 associations et structures, et du Collectif Hébergement-Logement.

Personne à la rue le 31 mars prochain!
Un hébergement c’est un droit inconditionnel

Banderole logements décents et adaptés préf

En Isère, on dénombre au moins 1500 personnes sans solution constante d’hébergement, dont beaucoup sont à la rue. Chaque jour, sur une centaine d’appels au 115, n° d’urgence sociale, 99% des demandeurs se heurtent à une fin de non-recevoir !

Le 31 mars les 250 personnes et familles, y compris avec enfants très jeunes, hébergées dans le cadre hivernal par la Préfecture, vont être MISES A LA RUE ! Et nous n’oublions pas les centaines de personnes et familles « réfugiées » dans des conditions indignes dans des camps de toile ou des squats insalubres. Et cette fin de trêve hivernale concerne aussi de nombreuses personnes et familles précaires menacées d’expulsion car elles n’arrivent pas à régler leurs loyers.
Cette situation est INDIGNE et absolument INACCEPTABLE.
L’article 345-2-2 du Code de l’Action Sociale et des familles (CASF) dispose que l’hébergement d’urgence est une obligation et un droit inconditionnel. Nous demandons que le Préfet use enfin de son pouvoir de réquisition de logements ou bâtiments vides (il y en a beaucoup !).

CISEM, Réseau ALERTE et Collectif Hébergement-Logement

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Commentaires modérés selon les obligations légales en vigueur