dimanche 6 avril 2014

Appel aux communistes grenoblois


par Alain DONTAINE, fondateur du Parti de Gauche - Grenoble.



Chers camarades,

Ce dimanche 30 mars, les électeurs ont tranché.

Dans le débat qui nous a opposé sur la possibilité de changer les rapports de force avec le PS à Grenoble, c'est le Parti de Gauche et la Gauche Anticapitaliste qui avaient raison. Au fil de la campagne, la quasi totalité des organisations membres du Front de Gauche nous ont rejoint. Pour commencer nous avons travaillé main dans la main avec nos camarades des Alternatifs. Ce fut ensuite, dès avant le premier tour, le PCOF, ensuite la Fase et enfin en dernière minute le courants Unitaire(s). Nous remercions chacun et chacune de ce soutien qui nous a montré que la dynamique engagée avec les grenoblois montait en puissance.
A cette heure nous ne pouvons que déplorer la campagne haineuse et mensongère qui a été menée par le candidat Safar et à laquelle malheureusement des militants communistes ont été associés. Face au gouvernement Valls qui maintient envers et contre tout le cap de l'austérité, il nous faut maintenant nous tourner vers l'avenir.

Nous tirons deux enseignements de notre victoire à Grenoble :

- Tout d'abord la ligne d'autonomie vis-à-vis du PS est indispensable et elle ne peut se concevoir dans la demi-mesure ou au cas par cas. Les résultats nationaux nous le confirment aussi.

- Ensuite notre victoire montre que la nature du Front de Gauche ne peut se résumer à un cartel d'organisations.

Dans cette campagne nous avons rencontré nombre d'habitants, de salariés, de jeunes, de précaires qui nous ont fait confiance parce qu'ils ont senti chez nous le vent frais de la réinvention de la gauche. Et cette réinvention ne peut se faire sans être aussi une rupture avec le capitalisme et le productivisme, avec certaines formes de mobilisations politiques héritées du passé et surtout avec les compromis entre appareils cherchant à protéger leurs intérêts sans égards pour l'intérêt général. De cette politique là, les citoyens n'en peuvent plus et n'en veulent plus.
Plus fondamentalement, nous avons dans cette campagne posé les jalons de la révolution citoyenne qui vient. Le Rassemblement citoyen de la gauche et des écologistes fait partie de ce front d'action citoyen, social et écologique que nous cherchons à construire ensemble.

Camarades communistes, depuis plusieurs années et au minimum depuis la campagne du Non, nous avons été côte à côte dans tous les combats. Ne restez pas à l'écart du mouvement qui monte. Nous avons besoin de toutes et de tous pour mener à bien la transition écologique et sociale. Nous vous appelons à vous joindre à nous pour que l'espoir exprimé dans les urnes à Grenoble se concrétise. Nous allons mettre en place un bouclier social et écologique, nous allons progresser vers la gratuité des transports, nous allons construire une nouvelle pratique démocratique, nous allons expulser les intérêts privés de la gestion de la ville...
Ensemble avec nos camarades d'EELV, de l'ADES, du Réseau citoyen nous pouvons imprimer cette nouvelle orientation, rejoignez-nous !

Alain Dontaine, le 2 avril 2014

Source :  Parti de Gauche - Isère

lexique:
ADES : Association Démocratie Ecologie Solidarité
Les Alternatifs
Réseau Citoyen : composante associative de la majorité municipale Grenobloise
PCOF: Parti Communiste des Ouvriers de France
FASE : Fédération pour une Alternative Sociale et Ecologique
Gauche Unitaire

liens:
120 engagements pour Grenoble

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Commentaires modérés selon les obligations légales en vigueur